Vue d’ici : quand BATIRENOV investit… ici !

//Vue d’ici : quand BATIRENOV investit… ici !

BATIRENOV va fêter ses 20 ans en 2019. Christophe Lacombe a en effet lancé son entreprise… juste avant l’an 2000, autour d’un produit phare, le volet en sandwich 100% polyester. Depuis, le produit a grandement évolué, pour rester à la pointe de la technologie : dès 2012, le polyester est remplacé par le polyuréthane, qui est recyclable. Et désormais, les volets et autres éléments fabriqués par Bâti Rénov sont monoblocs. Et ils sont aussi de plus en plus personnalisables (au delà du sur-mesure), pour s’adapter à chaque construction et aux désirs les plus originaux des clients.

Ici, Varaize !

Pour en arriver là, Christophe Lacombe fait le pari d’investir dans un atelier de production, situé à Varaize, en lieu et place de l’ancien atelier qui était en Roumanie. C’est à cette occasion qu’il a lancé la nouvelle marque de l’entreprise, Vue d’ici. Cette étape cruciale, en 2018, a été saluée par presse et télé nationales. Et l’entreprise a pu bénéficier de l’appui de la Région Nouvelle Aquitaine, de l’Union européenne et de l’Etat, pour cette relocalisation d’activité.

Création d’emploi

Pour l’entreprise, ce virage est bien évidemment aussi celui de la croissance. Celle des effectifs, avec une dizaine de postes déjà créés et une dizaine d’autres à venir. Celle aussi de l’aire de commercialisation et pose des produits : outre un réseau de distributeurs exclusifs en développement à l’échelle nationale (déjà plusieurs régions équipées), l’entreprise développe la vente directe aux particuliers. Les 6 départements couverts sont déjà 12 et devraient être 20 dans les années à venir. C’est donc aussi dans la force commerciale que BATIRENOV recrute…

Nouveaux produits

Côté produits, Vue d’ici étoffe la collection. Aux traditionnels volet battant, porte de garage coulissante, portail et portillon, s’ajoutent le volet persienne et le persienné (ajourés) et bientôt la porte de garage sectionnelle et bien d’autres produits de fermeture.

En vingt ans, l’entreprise a créé près de 50 emplois et réalise un chiffre d’affaires de plus de 5 millions d’euros. Pourtant, cela n’a pas suffi au bonheur de Christophe Lacombe : bien des Angériens le connaissent en effet mieux comme… président du rugby. Il s’est passionné pour le rugby en même temps qu’il créait son entreprise ! Il a en effet été président du Raca pendant 20 ans et co-préside désormais l’UCS (Union Cognac-Saint-Jean-d’Angély).

Pratique

Rejoignez les 100 adhérents et sympathisants du Club Pro des Vals de Saintonge

Devenez membre d’un club dynamique et reconnu.

2019-05-17T09:22:09+01:00